Donkiz souhaite vous informer que nous utilisons nos propres cookies dans le but d'améliorer nos services et pouvoir maintenir activées les sessions de nos utilisateurs. En continuant à naviguer sur notre site, nous considérons que vous êtes d'accord avec l'utilisation des cookies. En savoir plus >>
 

Accueil

1 - 20 sur 36 résultats
Trier par : Pertinence - Date
 

Un jeune en sevrage alcoolique

J'ai 22 ans, abstinent depuis plus de 2 semaines maintenant, le sevrage physique étant passé une forme de liberté s'installe mais le manque reste. J'ai gâché 4 ans de ma vie avec ce produit culturel que seuls les professionels de santé nomment drogue, et pourtant c'en est une, et une bien violente. trop banalisée et surtout trop tabou, je suis devenu alcoolo-dépendant sans m'en apercevoir en commençant dans les soirées puis ai fini par boire seul pour cacher une douleur et fuir mes angoisses. Je ne poste par sur ce forum pour un exutoire mais plus pour interpeller. A s'interroger sur sa...
16-12-2008 - doctissimo.fr sauver
 

Tabac et TCC

On considère qu’il y a actuellement en France environ 60 000 personnes qui meurent prématurément à cause de leur tabagisme. Le tabagisme est reconnu comme la première cause de mortalité qui puisse être prévenue. L’arrêt du tabac permet une réduction substantielle de l’excès de risque pour les pathologies cardiovasculaires et les cancers. Bien que la population soit largement informée des risques encourus en poursuivant le tabagisme, moins de 5% des tentatives d’arrêt sans soutien médical aboutissent à une abstinence d’une année (1). Le tabagisme est reconnu comme étant une addiction, c’est à...
14-06-2007 - france2.fr sauver
Recherches similaires : symptomes apres arret tabac
 

Mon expérience d'alcoolique - fumeur

Bonjour, Voilà, ça fait de nombreuses années que je lit beaucoup de posts sur cette rubrique. Je ne suis que très peu intervenu. Aujourd'hui, je ressent le réel besoin d'échanger, de partager des expériences. Donc, voici la mienne : Il y a un an... Je me suis rendu compte que j'étais alcoolique (personne autours de moi n'avait pourtant rien vu (ma femme, enfants, ...). Visiblement, j'avais très bien caché mon jeu). Comment suis-je tomber dedans ? Bonne question... La vie, ses rudesses. J'ai trouvé à l'époque un remontant, un aidant qui a fini par devenir et est toujours mon pire ennemi :...
15-10-2009 - aufeminin.com sauver
Recherches similaires : seresta et alcool
 

Solutions et traitement de la migraine /!\ cf 1er post (en chantier)

Migraine : premier post en chantier Les informations sont données à titre indicatif uniquement. En cas de doute, consultez un médecin ou aux urgences. Important : tout mal de tête intense, ou d'intensité croissante récent (ou si vous êtes migraineux diagnostiqué, avec une évolution dans l'intensité ou le type de douleur) impose une consultation chez un médecin ou aux urgences Définition de la migraine selon l'IHS, reprise par la société nationale des médecins enseignants de neurologie : 1)des crises de 4 à 72 heures spontanément résolutives sans traitement médical 2) au...
12-10-2006 - hardware.fr sauver
 

Un petit message d'espoir pour tous les accros aux opiacés (sub, héro)

Bonjour à tous les dépendants et autres (amis des dépendants), En lisant pas mal de posts dans le forum alcool, drogue... j'ai constaté la recrudescence des problèmes liés aux opiacés et je me suis donné comme mission de vous faire partager mon expérience. J'ai 23 ans. J'ai fumé mes premiers joints à 16 ans, pris mes premiers tazs, trips, champis et fait mes premières frees à 17, pris de la kéta, de la coke et surtout goûté l'héro à 18. 5 ans ont suivi rythmés de cassages de tête, tekos et hardcore, et sniffage intensif de came. C'était ma drogue préférée. Je me sentais enfin totalement...
14-08-2005 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : froid chaud sevrage
 

Solutions et traitement de la migraine /!\ cf 1er post enfin fini!

Migraine : chantier terminé!!! J'attends vos questions/propositions d'amélioration Les informations sont données à titre indicatif uniquement. En cas de doute, consultez un médecin ou aux urgences. Important : tout mal de tête intense, ou d'intensité croissante récent (ou si vous êtes migraineux diagnostiqué, avec une évolution dans l'intensité ou le type de douleur) impose une consultation chez un médecin ou aux urgences Définition de la migraine selon l'IHS, reprise par la société nationale des médecins enseignants de neurologie : 1)des crises de 4 à 72 heures...
12-10-2006 - hardware.fr sauver
 

Sevrage subutex

Bonjour mon copain a arrete le subutex depuis 8 jours cela fait 3 ans que nous sommes ensemble lorsque je l ai connu cela faisait 1 an et demi qu il etait accro aux opiaces 1 an de came en fume sniff puis injection il est ensuite passe au sub qu il s est injecte depuis 3 ans que nous sommes ensemble il n a plus repris de came ne boit pas d alcool (il n aime pas ça prefere le coca!) pas d autres prod non plus excepte de l herbe par contre il s injectait son sub tous les jours d abord 16mg puis 8 puis 6. aujour d hui il vient de passer une semaine sans sub aide par du tetrazepam et du magnesium...
25-05-2008 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : sevrage magnesium - methode sevrage subutex
 

Les symptomes d'un sevrage alcoolique ?

Bonsoir, je voulais connaitre les symptomes d un sevrage pour une personne qui souhaite arreter l alcool svp ? merci pour vos reponses preciseuses !
04-11-2007 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : les symptome d un alcoolique
 

Je commence un sevrage

Bonjour à tous, Je viens tout juste de m'iscrire sur ce site, j'espère y trouver qlq réponses et des contacts. Je ne suis peut-être pas dans la bonne rubrique ? Merci de me le dire si c'est le cas. Je me présente rapidement : je suis une femme de 37 ans "alcoolodépendante" comme on dit maintenant. J'ai décidé d'arrêter de boire depuis vendredi dernier soit 6 jours... Je suis suivi par un medecin avec qui je me sens assez bien... mais j'ai énormément de doutes car je sens bien que ma dépendance psychologique est très forte. Sur le plan physique,j 'aimerais echanger avec toutes personnes...
07-06-2007 - doctissimo.fr sauver
 

? sur les symptômes de dépendance physique

Hello tous, Je viens de parler au téléphone avec une amie qui m'a posé des questions auxquelles je n'ai pas pu répondre. Et je sais qu'elle se pose beaucoup de questions, alors je fais appel à vous. Elle a une consommation quotidienne de plus d'une bouteille par jour disons, quand elle boit ce qui n'est pas vraiment tous les jours, mais presque. je sais que ce n'est pas un indicateur d'alcoolisme ou non. Elle a fait le test MAST que je lui ai conseillé et elle serait alcoolique suivant ces résultats, mais pour ma part, je pense qu'il y a aussi une partie de subjectivité là-dedans. Mais,...
15-05-2007 - doctissimo.fr sauver
 

Alcool...

Bonjour, j'aimerais juste savoir, pour ceux et celles qui en ont fini avec l'alcool, pendant combien de temps vous avez bu, à quel quantité et à quelle fréquence et surtout si vous en avez gardé des séquelles physiques (maladies du foie ou autre). Aussi, j'aimerais savoir si vous avez eu des symptomes physiques lors du sevrage et ce que vous avez fait pour les controler. Merci beaucoup Robbie
10-05-2007 - doctissimo.fr sauver
 

Alcool et séquelles...

Bonjour, j'aimerais juste savoir, pour ceux et celles qui en ont fini avec l'alcool, pendant combien de temps vous avez bu, à quel quantité et à quelle fréquence et surtout si vous en avez gardé des séquelles physiques (maladies du foie ou autre). Aussi, j'aimerais savoir si vous avez eu des symptomes physiques lors du sevrage et ce que vous avez fait pour les controler. Merci beaucoup
30-03-2007 - doctissimo.fr sauver
 

Appel à tous les ex-dépendants à l'alcool

Bonjour !!! VOilà! Cela fait depuis que j'ai l'âge de 15 ans que je bois de l'alcool. jusqu a l'age de 24 ans, je me prenais une cuite une fois par semaine. le we d ailleurs mais jamais la semaine. Ensuite des que je sortais en soiree je buvais jusqu a devenir ivre. Tout cela s 'est degrade vers l'age de 28 ans ou j enchainais soiree sur soiree, au point de boire tous les deux jours. j'en ai 32, et depuis je bois en moyenne 3 fois par semaine (cela peut varier entre 5 et 2 fois). Je me fais deux bonne cuites pa semaine, les autres jours je bois mais pas au point d'être completement...
28-09-2006 - doctissimo.fr sauver
 

Sevrage et symptômes

Bonjour et merci à tout ceux qui voudront bien m'épauler dans ma quête de sortir de ce mal qui me ronge et me coupe de la vie. Alcoolique depuis de nombreuses années, j'ai décidé d'essayer de m'en sortir comme vous tous. Vendredi dernier j'ai acheté un cubi de 5 litres de vin rosé que j'ai fini de picoler dimanche dans l'après midi. Depuis lundi, j'ai décidé, d'arréter, je me suis mis minable avec des personnes aux téléphones que je connais à peine, la honte d'antant plus qu'il s'agisait d'un homme qui m'attire. J'ai 41 ans, célibataire pas d'enfant. Pourquoi ? parceque depuis mes 15 ans...
10-06-2006 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : tremblements et sevrage alcool
 

Alcoolemie d'un proche et ses incidences

Bonsoir à tous tout d'abord. Je me permet de venir parlé des soucis que je rencontre, et posés des questions trop souvents sans réponse concrêtes. Je ne sait pas si antérieurement se sujet à été abordé, toujours est-il que je n'ai pas trouvé ce que je recherchais sur les dernières discutions. Bon voilà je m'explique. Mon père à 56 ans. Bientot 57, et depuis ses 20 ans où il a subit un grave accident de travail, il est considéré comme invalide à 30%. Tout doucement, il à sombrer dans l'alcool. Ce qui ne l'as pas emêcher de donner naissance à trois enfants en bonne santé. Oui mais voilà:...
11-03-2006 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : crise au foie avec fievre
 

Syndrome de sevrage brutal

Bonjour à toutes et à tous, Alcoolique chronique (périodes d'abstinence entrecoupées de périodes d'alcoolisation plus ou moins longues), j'ai récemment entrepris une cure de sevrage en clinique. Cela s'est très mal passé: bourré de médicaments, abasourdi et comme dépossédé de moi même, j'ai fini par sortir contre avis médical au bout d'une semaine de sevrage. Depuis, je me suis remis à boire car mon corps me réclamme sa ration quotidienne d'alcool. Depuis ce séjour en clinique, j'ai développé une véritable phobie des hopitaux et je n'accorde plus la moindre confiance aux médecins. La seule...
29-06-2005 - doctissimo.fr sauver
 

Cherche conseils pour mon amie

Salut, Bon, le problème semble commun et j'ai pu lire ici des histoires similaires. Toutefois, j'ai besoin de quelques conseils pour affronter une situation qui me semble difficile et que je connais mal. Pour résumé, j'ai rencontré une fille extraordinaire il y a un peu plus de 5 mois. Le "feeling" a été immédiat et nous nous sommes immédiatement entendus! Petit à petit, quelques fêtes plus tard, les choses ont commencé à mal tourner quand elle avait bu (pas au début de notre relation). Les symptômes sont toujours les mêmes. On boit un peu et puis tout d'un coup, elle a comme des...
06-05-2005 - doctissimo.fr sauver
 

Un temoignage: les premières heures de sevrage alcoolique

Ayant essayé quelques drogues librement disponibles, je trouve que la pire est l'alcool (proche de l'héro). Stades de l'alcoolisation chronique (je ne parle pas de la saoulée occassionnelle de la veille). 1-Après 6-9 heures depuis la dernière ingestion d'alcool (souvent fort), vous avez soif d'eau fraîche et vous vous précipitez vers une bouteille d'eau. 2-Une heure après, vous constatez le terrible scénario se mettre en branle: dû à l'eau fraîche et au manque, vous avez froid...Rassurez-vous celà ne dure que 30mn. le pire est à venir... 3-Vous commencez à transpirer, vous suez par...
03-03-2005 - doctissimo.fr sauver
 

Je pense etre alcoolique

Oui, je pense l'être et je suis paumée,... Quels sont les symptomes qu'a un alcoolique au cours d'un sevrage ?
03-03-2005 - doctissimo.fr sauver
 

Tremblements et vomissements du reveil... que faire ??

Bonjour à toutes et tous C'est mon premier post sur ce forum et j'avoue que je ne sais pas trop bien comment m'y prendre mais je compte sur vous pour m'aider à y dialoguer efficacement. Tout d'abord un résumé de ma situation... Je me prenome Jean et je suis alcoolique ! Il ne faut pas se le cacher alors je dis . Apres une cure de sevrage de 3 semaines ( je n'ai pas voulu faire 3 semaines de plus pour "l'esperal" )je me suis donc retrouve alcoolique abstinent. J'etais encore avec ma copine et tout etait redevenu vivable. Helas nos relations se sont un peu dégradées apres l'été et...
22-11-2004 - doctissimo.fr sauver
Recherches similaires : envie de vomir tremblements
1 2 Suivant »   
symptome sevrage alcool
  Créer une alerte mail gratuite pour cette recherche ou    Flux RSS pour votre recherche ou    Envoyer à un ami
Recevoir par mail les annonces pour :
symptome sevrage alcool

Mon adresse mail :
Erreur : adresse mail invalide
Vous pouvez annuler cette alerte à tout moment
Mail de votre ami :
Erreur : adresse mail invalide
Votre message :